Les TUCSON, devenues ROADSON sont sortis de l’imagination de Jean-François ROBERT, entouré d’une équipe de passionnés.

Ingénieur ESTACA, Jean-François a travaillé en GP 500 pour les Écuries Honda Elf et Yamaha Gauloises, aux côtés de Didier de Radigues, Pierre Etienne Samin, Christian Le Liard, Jean Philippe Ruggia et Christian Sarron.

Il collabore avec la marque française BARIGO, puis participe au Paris Dakar en 1989 en assistant les prototypes de la Caisse d’Épargne Écureuil. Il rejoint ensuite les frères Savard et leur prototype à  deux roues motrices, avant de lancer sa propre moto en 1992, la TUCSON Véga 501.

De ses études d’ingénieur, il garde une affection particulière pour les structures en treillis tubulaires, à la fois légères et extrêmement rigides. Il fait sienne la devise de Colin Chapman “light is right” et n’a de cesse d’alléger et simplifier ses châssis.

En 1994 il dépose la marque TUCSON, qui lui sera retirée définitivement par Hyundai en 2008 au terme de cinq années de procédure. Les TUCSON deviennent ROADSON. En 2002 il imagine son premier cadre à colonne de direction virtuelle. Une astuce qu’il améliore au fil des ans et qui deviendra la marque de fabrique des ROADSON.

En 2016 il dépose  la marque ROADSON et un brevet de châssis à rigidité réglable, puis rencontre Norbert Le Menelec et Philippe Vailhen en 2018, avec qui il fonde Humbird S.A.S. pour produire des motos de compétition et d’autres choses…

Menu